IL ETAIT UNE FOIS… MANSFIELD TYA

Après 6 ans de silence discographique, le formidable duo Mansfield Tya est de retour avec un nouvel opus – Monument Ordinaire – qui contrairement à ce que son titre laisse à penser, n’a absolument rien d’ordinaire. Bien au contraire ! A l’image de ses créatrices, cet album se veut singulier, inclassable, émotionnellement puissant, ni vraiment lumineux, ni totalement mélancolique.

Suite logique à leur sublime album Corpo Inferno sorti en 2015, ces 12 nouvelles pistes cimentent la singularité et l’audace de ce tandem qui s’est décidément bien trouvé. Telle une hydre à deux têtes, Julia Lanöe aka Rebeka Warrior (Sexy Sushi & KOMPROMAT), et Carla Pallone (VACARME) déploient un univers aussi fabuleux que déroutant, un monde dans lequel la mort serait légère et la vie, un lourd fardeau.

A la fois complexe et fascinant, cet album cristallise ainsi les obsessions du groupe. Cette attirance pour la folie, la tourmente, les nuits sans sommeil. Cet appel du vide, du noir, du néant. Le tout, scellé d’une poésie à fleur de peau et bordé de violons hypnotiques. Tel est l’ADN de Mansfield Tya.

Sorti le 19 février dernier sur le label queer, transféministe, anti-raciste et résistant Warrior Records, cet album dépasse une fois encore, toutes nos attentes! Le génie, tout simplement…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star