[COMÉDIE MUSICALE]: GREASE AU THEATRE MOGADOR

Grease-ComédieMusicale-Mogador

Avec Grease, le Théâtre Mogador renaît de ses cendres pour nous offrir un show vivifiant, débordant d’énergie et de bonne humeur!

Depuis le 28 septembre, Mogador se transforme chaque soir en université pour accueillir sur ses planches les élèves de Rydell High School! De la bande de loubards des T-Birds menée par Danny Zuco au Club des Pink Ladies emmené par leur nouvelle recrue Sandy Dumbrowski, aucun personnage du cultissime Grease ne manque à l’appel!

Popularisé en 1978 par le film de Randal Kleiser, ce musical composé en 1972 par Jim Jacobs et Warren Casey a traversé les pays et les années sans jamais rien perdre de son charme ni de sa fraîcheur.

Et pour la version française de 2017, les metteurs en scène Martin Michel, Tim Van Der Stratten et Véronique Bandelier, n’ont pas manqué d’idées pour renouveler cette mythique comédie musicale, tout en restant fidèle à l’originale. Blousons de cuir, jupettes sixties et gomina investissent ainsi la scène du théâtre parisien pour des tableaux colorés, où chansons traduites en français et chorégraphies inédites font la part belle à cette légendaire histoire d’amour.

Côté casting, pas un seul faux pas! Bourrée de talent, la troupe chante, danse et joue la comédie avec une aisance incroyable et une énergie contagieuse. Il faut dire qu’Alyzée Lalande (dans le rôle de Sandy) et Alexis Loizon (dans le rôle de Danny) n’en sont pas à leur premier essai! Déjà chanteuse dans le Bal des Vampires pour la première, et présent aux côtés d’Emma Watson dans la Belle et la Bête pour le second, les deux protagonistes nous feraient presque oublier John Travolta et Olivia Newton John tant leur talent est grand.

Autre duo immanquable de cette nouvelle adaptation; la directrice du lycée Miss Lynch (Céline Groussard) et son compère Eugène, au xylophone fou (Alexandre Faitroumi). Leurs apparitions ponctuent le show et déclenchent des rires collectifs à chaque réplique! Un tandem efficace et hilarant que le public se plait à retrouver entre les différents tableaux et lieux d’action.

Car le décor lui aussi rivalise d’ingéniosité. Le plateau tournant permet de passer en un clin d’oeil, des bancs de l’université à la chambre rose des Pink Ladies en passant par le comptoir du Burger Palace et le garage de Keneckie pour la célèbre scène de Greased Lightin’ !

De Summer Night à You are The One That I Want, les tubes s’enchaînent alors avec un enthousiasme frémissant et cette furieuse envie de danser. Presque machinalement, le public de ne peut s’empêcher de battre la mesure à coups d’applaudissement incontrôlés dès que les premières notes d’un morceaux se font entendre.

Ainsi, près de 40 ans après la sortie du film, l’histoire de Danny et Sandy n’a immanquablement pas pris une ride! La magie fonctionne du début à la fin, on en ressort des souvenirs plein la tête!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s